fr

Présentation du compte général 2014 du SPRB

Le bilan

Le bilan du SPRB est un document comptable, présenté sous la forme d’un tableau, qui globalise la situation ou le patrimoine à un moment donné. Il est divisé en deux colonnes et reprend d’un côté les emplois (actif) et de l’autre les ressources (passif). L’actif recense et valorise les éléments du patrimoine du SPRB ; le passif recense et valorise les engagements du SPRB à l’égard de tiers externes. Le bilan est une sorte de « photographie » du patrimoine du SPRB.

Le compte de résultat

Le compte de résultat du SPRB est un document comptable, présenté sous forme d’un tableau, représentant l’ensemble des charges et produits pour une période donnée. La nature des charges et produits contenus dans ce tableau peut être déclinée en trois catégories : l’exploitation, le financier et l’exceptionnel (il s’agit de la vision PCMN. La vision PCN est différente). Le résultat final est constitué par la somme de ces trois catégories. Il s’agit donc d’un document de synthèse dont le but est d’indiquer la performance du SPRB. Le compte de résultat ne mesure pas les mouvements financiers (en argent), mais les flux d’enrichissement ou d’appauvrissement du patrimoine.

Le compte de récapitulation des opérations budgétaires (CROB)

Le CROB est un tableau de synthèse des opérations budgétaires (dépenses et recettes) effectivement réalisées durant l’année. Les dépenses et les recettes sont classées par destination en suivant la classification économique.

Le compte d’exécution du budget (CEB)

Le CEB compare les crédits budgétaires prévus, tant en recettes qu’en dépenses,  aux crédits budgétaires effectivement réalisés durant l’année. Il est présenté selon les missions et programmes des allocations de base.  

L’annexe au CEB

L’annexe au CEB est un tableau de synthèse qui permet de calculer l’encours des engagements en fin d’année. En effet, les crédits d’engagement (=prévisions) tombant en annulation en fin d’année, il est nécessaire de connaître le montant des engagements exécutés/réalisés durant l’année écoulée mais pas encore liquidés, afin de prévoir des crédits de liquidation (=à payer) suffisants pour les couvrir l’année suivante.

Le compte de gestion

Le compte de gestion est un document comptable, présenté sous forme d’un tableau, qui présente :

  • le disponible (=cash), le réalisable (=si tout est vendu), l’exigible (si tout est payé) au 1er janvier de l’année ;
  • les recettes et les dépenses telles qu’elles résultent du CEB ;
  • le disponible, le réalisable, l’exigible au 31 décembre de l’année.

La somme de ces trois agrégats doit, en principe, être nulle. Le compte de gestion est destiné à montrer la parfaite concordance entre les écritures de comptabilité générale et les écritures de comptabilité budgétaire. Le compte de gestion permet de s’assurer que toutes les variations entre le début et la fin de l’exercice ayant impacté le disponible / réalisable / exigible ont bien été comptabilisées en recettes ou en dépenses budgétaires.

La réconciliation des résultats comptables et budgétaires pour l’exercice

La réconciliation des résultats comptables et budgétaires a pour objectif d’expliquer les différences entre le résultat comptable et le résultat budgétaire.